Un guide pour débutant de l’alphabet Chinois

Faut-il apprendre à lire les caractères Chinois ?

Quand vous apprenez le chinois, il peut sembler que c’est la langue la plus impénétrable et cela est dû à l’alphabet. Le système d’écriture Chinois peut sembler à la fois beau et mystérieux pour les débutants.

L’écriture Chinoise est connue pour être difficile à maîtriser. Et si vous pensez vous mettre au mandarin, vous avez certainement beaucoup de questions.

Pour vous aider, je vais vous faire une présentation de l’alphabet Chinois dans cet article. Je vais vous expliquer comment il fonctionne, d’où il vient et pourquoi vous devez l’apprendre.

À la fin, je vous aurais sûrement convaincus qu’apprendre à lire et écrire le chinois n’est pas aussi difficile que sa réputation le dit.

Que sont les caractères Chinois ?

De nos jours, on voit l’écriture et l’alphabet Chinois partout. On la voit dans des stades de sport et sur les maillots de football. Mais on la voit aussi sur les containers et sur les camions, sur les publicités en ligne et aux informations quand on regarde la télé.

Mais que signifient tous ces symboles étranges ? Et comment fonctionnent-ils ?

Le titre de cet article est légèrement trompeur car le chinois n’a pas d' »alphabet ». Le chinois n’est pas composé de lettres, il est composé de caractères.

En chinois, chaque caractère représente une syllabe. Et chacune a un sens distinct. Certains caractères peuvent être prononcés exactement de la même façon. Mais ils s’écrivent complètement différemment.

Par exemple, 不 et 步 se prononcent tous les deux « bù », mais vous ne pouvez pas remplacer l’un par l’autre. Le premier signifie « ne pas » et le second veut dire « un pas ».

Le chinois ancien était une langue monosyllabique, donc chaque caractère représentait un mot unique. Cependant, avec le temps et l’évolution de la langue, de nouveaux concepts ont été exprimés en combinant des syllabes uniques pour créer de nouveaux mots.

Par exemple, 火 (huŏ) signifie « le feu » et 车 (chē) veut dire « véhicule » : ensemble, 火车 (huŏchē) signifie « train ».

L' »alphabet » Chinois : courte histoire

Comment connaître l'alphabet en chinois ?

L’histoire des caractères Chinois est un sujet fascinant. Mais on peut seulement en parler rapidement ici. Cependant, il est quand même utile de comprendre un peu d’où viennent les caractères Chinois et comment ils se sont développés.

Le système d’écriture Chinois fait partie des plus anciens au monde. Les précurseurs des caractères Chinois modernes ont été découverts gravés dans des os datant d’au moins 3 500 ans. Même si le vocabulaire actuel le suggère, même à ce moment-là, ils étaient déjà très vieux.

Les premiers caractères étaient des pictogrammes, essentiellement des dessins de ce qu’ils représentaient. Pendant des milliers d’années, certains ont changé jusqu’à ce qu’on ne les reconnaisse plus. Mais dans certains d’entre eux, vous pouvez encore voir des indices de la version originale.

Pouvez-vous deviner ce que signifient 人 (rén) ou 羊 (yáng) ? Le premier est le caractère pour « personne » et le second veut dire « mouton ». Il suffit d’un peu d’imagination pour comprendre pourquoi.

Cependant, vous ne pouvez pas exprimer tous les concepts comme ça. Et les idées plus abstraites sont représentées différemment. Par exemple, dans le chinois moderne, 上 (shàng) signifie « au-dessus » et 下 (xià) veut dire « en-dessous ». Encore une fois, il est facile de voir la logique.

L’étape suivante était d’inventer des symboles pour des sens plus complexes. Pour y parvenir, les caractères individuels ont été combinés pour créer des symboles pour d’autres mots. Le caractère Chinois pour « femme » est 女 (nǚ) et celui pour « enfant » est 子 (zĭ). Mais quand ils sont combinés, le caractère 好 (hăo) veut dire « bien ».

De la même façon, 木 (mù) signifie « bois » alors que 林 (lín) veut dire « forêt » et 森 (sēn) veut dire « nombreux arbres ».

Comment fonctionnent les caractères Chinois modernes ?

Ces exemples présentent une logique indéniable. Mais cela ne veut pas dire qu’il est possible de déchiffrer un caractère que vous n’avez jamais vu avant.

L’une des principales différences entre l’écriture Chinoise et un système basé sur un alphabet est que si vous n’avez pas appris un caractère, il est difficile de savoir le lire. Si vous n’avez jamais rencontré ce caractère dans le passé, vous ne pourrez pas donner sa signification ou savoir comment il se prononce.

Par exemple, si vous connaissez 木 (mù), vous allez supposer que 林 (lín) a quelque chose à voir avec les arbres. Mais cela ne veut pas dire que vous connaissez son sens précis. Et cela ne veut pas non plus dire que vous savez qu’il se prononce « lín ».

Cela signifie que vous devez apprendre à lire et écrire chaque caractère individuel par cœur. Et il y en a beaucoup. Cependant, ce n’est pas un travail aussi compliqué qu’il n’y paraît, et je vais maintenant vous expliquer pourquoi.

Les radicaux Chinois et les éléments phonétiques

Les caractères Chinois ne sont pas composés de lignes et de gribouillis aléatoires. Leurs différentes parties sont dérivées d’autres caractères et la plupart ont une signification.

Par exemple, vous remarquerez que 你 (nĭ), « tu », et 他 (tā), « il », contiennent tous les deux 亻. Ce n’est pas un caractère en lui-même, c’est une version de 人 (rén) qu’on utilise dans d’autres caractères. Et ce n’est pas une coïncidence si les caractères « tu » et « il » contiennent tous les deux le symbole pour « personne ».

Cette partie du caractère s’appelle un « radical ». On l’utilise pour catégoriser un caractère. Et si vous pouvez identifier le radical, cela peut vous donner une indication sur le sens.

Pour prendre un autre exemple, le radical de l’eau est 氵. Il vient de 水 (shuĭ), l' »eau », et est présent dans beaucoup d’autres caractères liés à l’eau comme 河 (hé), « la rivière », et 湖 (hú), « le lac ».

De nombreux caractères contiennent un élément phonétique qui peut vous donner une indication sur la prononciation. Le caractère 青 (qīng) signifie « vert », « bleu » ou « noir » mais il apparaît également dans 清 (qīng), « clair », et 情 (qíng), « les sentiments ». La seule différence de prononciation entre 青, 清et 情 est le ton.

Parfois la différence entre la prononciation de l’élément phonétique et un caractère dans lequel il est présent est plus significative. Par exemple, la partie phonétique de 河 (hé) est 可 (kĕ).

Cependant, en identifiant le radical et l’élément phonétique, vous pouvez trouver des indications sur son sens et comment le prononcer. Bien qu’il ne soit pas possible de trouver la prononciation ou le sens exacts d’un caractère inconnu, cela peut au moins servir d’aide-mémoire.

Créer des mots Chinois avec des caractères

Jusqu’ici, j’ai principalement parlé des caractères individuels. Mais il est important de réaliser que dans le chinois moderne, beaucoup de mots sont polysyllabiques et sont composés de combinaisons de caractères individuels.

D'où viennent les caractères chinois modernes ?

Par exemple, prenons le caractère 林 (lín). Je vous ai dit que ce caractère signifiait « forêt » mais que vous ne pouviez pas l’utiliser tout seul. Si vous voulez dire « forêt » dans une phrase, le mot est 森林 (sēnlín). De la même façon, même si le caractère 子 (zǐ) signifie « enfant », en chinois moderne, le mot qu’on utilise pour « enfant » est 孩子 (háizi).

Traditionnellement, on écrivait le chinois de haut en bas avec la première colonne sur la droite. On l’écrivait quelques fois en lignes de droite à gauche, sur des portes par exemple.

Le chinois moderne s’écrit en lignes de gauche à droite comme le français. Mais c’est une particularité de l’écriture Chinoise d’être aussi bien comprise dans n’importe quelle direction.

La réforme de l' »alphabet » Chinois dans les années 1950

Il y a un événement dans l’histoire des caractères Chinois que vous avez besoin de connaître. Et c’est la réforme de 1956. Cette année-là, le gouvernement Chinois a décidé de simplifier environ 2 000 des caractères les plus fréquents pour les rendre plus simples à apprendre et améliorer le niveau d’alphabétisation.

Cependant, étant donné que ces réformes ont seulement eu lieu en Chine continentale, les Chinois de Taïwan, Hong Kong et d’autres communautés Chinoises ont continué à utiliser les versions traditionnelles, ce qui fait qu’on utilise deux types de caractères aujourd’hui.

Cela veut dire que si vous étudiez le chinois en Chine continentale, vous apprendrez les caractères simplifiés. Mais si vous étudiez à Taïwan, vous apprendrez les versions traditionnelles. Cependant, la plupart des écoles de chinois dans le monde utilisent maintenant les caractères simplifiés que vous verrez en Chine continentale. Et on considère les caractères simplifiés comme « standards » actuellement.

Voici quelques exemples des différences avec la version simplifiée sur la gauche :

  • 台湾      台灣 (táiwān) : Taïwan
  • 门          門 (mén) : porte
  • 说          說 (shuō) : parler
  • 爱          愛 (ài) : aimer

Le dernier est particulièrement intéressant puisque le gouvernement Chinois des années 1950 a décidé de simplifié le caractère « aimer » en retirant la partie du milieu qui signifie « cœur » et en la remplaçant par « ami ».

Comment les enfants apprennent-ils à écrire l’alphabet Chinois ?

Maintenant que vous savez comment fonctionnent les caractères Chinois, il est temps de parler de comment les apprendre. Donc comment les enfants Chinois font-ils ? La réponse courte est qu’ils commencent jeunes et passent beaucoup de temps à pratiquer !

Étant donné qu’il y a beaucoup plus de caractères à apprendre qu’il n’y a de lettres dans notre alphabet, cela prend beaucoup plus longtemps pour les enfants Chinois de savoir lire et écrire que pour les enfants qui parlent français par exemple.

Dès l’âge de 2 ou 3 ans, les enfants Chinois utilisent une combinaison de livres illustrés, des flashcards et des moyens similaires pour apprendre à reconnaître les caractères. Ils passent également de nombreuses heures à les recopier pour pratiquer.

Et si vous débutez votre apprentissage du chinois, c’est quelque chose que vous pouvez attendre avec impatience !

Il y a également un autre outil que les enfants Chinois utilisent pour apprendre plus facilement. Et c’est un outil qui sera important pour vous aussi : le pinyin.

Qu’est-ce que le pinyin ?

Dans cet article, je vous ai donné la prononciation des caractères en lettres latines avec des accents. C’est le pinyin, et il deviendra un ami familier quand vous ferez vos premiers pas dans le monde de l’apprentissage du chinois.

En chinois, 拼音 (pīnyīn) signifie simplement « phonétique » et c’est la forme officielle de romanisation de la République Populaire de Chine. Le pinyin vous permet d’écrire les mots Chinois en phonétique. Et ces « accents » ne sont pas des accents mais des tons vous indiquant lequel des quatre tons utiliser quand vous lisez un mot.

Les enfants Chinois apprennent le pinyin pour les aider à apprendre les caractères et la prononciation correcte. Et en tant qu’apprenant du chinois, vous ferez la même chose avant d’utiliser les caractères.

Même si certaines lettres en pinyin se prononcent différemment en français, elles ne sont pas difficiles à apprendre. Et ce système sera comme des petites roues sur un vélo qui vous permettra de lire et écrire en chinois avant que vous soyez prêts à utiliser les caractères.

Comment pouvez-vous apprendre les caractères Chinois ?

Comment écrire en mandarin ?

Même si vos premières leçons reposeront sur l’apprentissage du pinyin, vous commencerez à apprendre les caractères Chinois le plus tôt possible. Donc comment pouvez-vous faire ?

En tant que personne apprenant le chinois en tant que langue étrangère, vous emploierez beaucoup des mêmes techniques que les enfants Chinois. Et vous ne pourrez pas éviter le fait que si vous voulez apprendre à lire et écrire en chinois, vous devrez passer beaucoup de temps à le faire.

Commencez par recopier les caractères les plus fréquents que vous apprenez et utilisez des flashcards pour vous entraîner à les reconnaître. Vous serez surpris de voir que le nombre de caractères que vous connaissez augmente rapidement.

Écrivez rapidement les caractères Chinois quand vous n’êtes pas occupés. Et le plus tôt possible, commencez à écrire des phrases simples à propos de vous ou ce à quoi vous pensez. Vous pouvez toujours écrire les caractères que vous ne connaissez pas en pinyin.

Au cours de votre apprentissage, vous commencerez à comprendre la logique du système d’écriture. Et avec une façon de penser un peu différente, vous commencerez à développer des techniques pour vous souvenir des différents caractères.

Par exemple, vous vous souviendrez certainement que 烟 (yān), « cigarette », inclut le radical du « feu » et ressemble à quelqu’un qui se regarde dans le miroir (peut-être en train de fumer ?).

Ou vous remarquerez peut-être que dans 幸福 (xìngfú), « le bonheur », le premier caractère 幸 qui veut dire « fortune » ou « bonne chance » tout seul se compose de deux éléments signifiant « sol » et « mouton ». Et tous les gens qui ont une terre et des animaux sont très chanceux !

Peu importe à quel point votre moyen mnémotechnique est ridicule tant qu’il vous aide. Mais vous apprendrez rapidement à inventer des histoires comme celle-là à propos des différents caractères pour vous aider à les retenir.

Enfin, je vous recommande vivement l’application Skritter. Il faut payer un abonnement mais l’utiliser quotidiennement est une excellente façon d’améliorer votre connaissance des caractères.

Faut-il apprendre les caractères Chinois ?

Quand j’ai parlé du pinyin, vous avez peut-être pensé à plusieurs choses.

Premièrement, si les enfants Chinois commencent par apprendre à écrire leur langue en lettres latines, pourquoi continuent-ils à utiliser une écriture aussi difficile quand une alternative plus simple existe ? Et deuxièmement, si vous pouvez lire et écrire le chinois en pinyin, avez-vous vraiment besoin de vous embêter à apprendre les caractères ?

Même si certains Chinois peuvent lire le pinyin, si vous donnez un texte en pinyin à un locuteur natif, il le trouvera très difficile à comprendre.

C’est en partie car il y a beaucoup d’homophones en chinois (des mots qu’on prononce de la même façon) et il peut être difficile de comprendre quel mot apparaît simplement à partir du pinyin.

Par exemple, si vous voyez bù écrit en pinyin, comment savez-vous si c’est censé être 不, 步, 部, ou 布, alors qu’ils ont tous exactement la même prononciation avec des sens différents ?

Oui, vous pourrez peut-être trouver en fonction du contexte. Mais si le texte entier est en pinyin, ça ne sera pas si simple. Croyez-moi, une fois que vous apprenez à lire en chinois, il est beaucoup plus facile de comprendre un texte écrit en caractères qu’un texte écrit en pinyin !

De plus, étant donné que la communication est principalement numérique de nos jours, si vous n’apprenez pas à lire et écrire le chinois, vous ne pourrez jamais envoyer un email business en chinois. Et vous ne pourrez pas discuter avec vos amis Chinois sur des applications en ligne.

Vous pourrez seulement utiliser le chinois pour la communication orale et cela limitera énormément l’utilité de votre chinois. Cela réduira également vos opportunités de pratiquer et de vous améliorer en lisant des histoires par exemple.

En bref, à part si vous espérez seulement apprendre quelques phrases basiques et que vous n’aspirez pas à aller plus loin, vous pouvez ne pas apprendre les caractères. Mais si vous voulez apprendre sérieusement le chinois, vous devez aborder le système d’écriture.

L’alphabet Chinois : faites le premier pas

Jusqu’ici, je n’ai pas parlé de la question du nombre de caractères Chinois qu’il y a. La réponse dépend de la personne à laquelle vous posez la question. Mais cela peut être 30 000, 50 000 ou même 80 000. La bonne nouvelle est que vous n’avez pas besoin d’en apprendre autant.

Un locuteur natif qui est allé à l’université en connaît environ 8 000 alors que vous aurez besoin d’environ 2 000 ou 3 000 caractères pour lire le journal. Et si vous en connaissez autant, vous aurez déjà un niveau impressionnant en chinois.

Pour atteindre ce nombre de caractères, la patience et le dévouement seront vos meilleurs alliés. Pour beaucoup de personnes, une fois qu’elles commencent, pratiquer les caractères Chinois est relaxant.

Plus vous apprenez, plus tout se met en place et plus vous appréciez la beauté et la logique du système d’écriture qui est utilisé depuis des milliers d’années.

Vous ne « finirez » jamais d’apprendre les caractères Chinois. Et les étudier est une aventure qui ne terminera jamais.

Il est donc naturel que les personnes qui ont créé un tel système d’écriture sont celles qui nous ont donné l’expression célèbre suivante :

千里之行始于足下
(qiān lĭ zhī xíng shĭ yú zú xià)

Un voyage de mille lieues commence par le premier pas.

Est-ce que vous vous sentez plus en confiance par rapport à l’alphabet Chinois après avoir lu cet article ? Êtes-vous prêts à vous lancer dans la lecture et l’écriture en chinois ? Dites-moi en commentaire.

Si vous voulez que je vous accompagne dans votre apprentissage du chinois pour atteindre un niveau courant d’ici quelques mois, cliquez ici !