Faguoren | 法国人

Tout savoir sur la Chine et le chinois !

Comment avoir une excellente compréhension orale en chinois ?

Comment améliorer sa compréhension orale en mandarin ?

Dans cet article, nous allons parler de la compréhension orale en chinois. Vous allez voir :

  • Pourquoi la compréhension orale est si difficile en chinois
  • Comment vous pouvez améliorer votre écoute
  • Des ressources pour vous entraîner

Si vous apprenez le chinois, cet article va beaucoup vous aider.

Pourquoi la compréhension orale est si difficile en chinois ?

Vous venez juste d’apprendre de nouveaux mots et phrases en chinois et vous êtes prêt(e) à les utiliser dans une conversation. Mais ensuite la conversation commence et vous réalisez que vous ne comprenez même pas vraiment votre interlocuteur !

Vous êtes vous déjà retrouvé dans cette situation ?

Si vous avez utilisé le pinyin, vous savez que distinguer tous les différents sons en chinois prend du temps. Par exemple, « zh » est différent de « j » et « x » est légèrement différent de « s ».

Et ça commence même avant d’apprendre les tons !

Ensuite, vous faites face au défi d’écouter des natifs avec des accents et du vocabulaire différents.

Et ainsi de suite…

Comment comprendre le chinois parlé ?

Il y a tellement de facteurs qui font de l’écoute en mandarin un réel défi (surtout pour les débutants). Dans cet article, je vais vous expliquer les raisons pour lesquelles l’écoute est compliquée et je vais vous donner des astuces pour vous améliorer !

Commençons par expliquer pourquoi la compréhension orale en mandarin paraît si complexe au premier abord…

Les tons chinois sont difficiles à maîtriser

Le chinois mandarin est une langue tonale.

Cela signifie que des mots avec la même prononciation mais un ton différent auront un sens totalement différent.

Par exemple, si l’on considère le mot ma, le ton peut être la différence entre parler du « cheval » de quelqu’un et sa « mère ».

Vous ne voudriez pas faire cette erreur n’est-ce pas ?

Les tons en mandarin peuvent causer une mauvaise communication si on n’y prête pas assez attention.

Non seulement vous devez prononcer le ton de chaque mot correctement, mais il y a aussi plusieurs règles tonales que vous avez besoin de suivre si vous voulez comprendre ce que les natifs disent.

Les tons ne sont pas faciles à apprendre mais si vous vous concentrez sur leur maîtrise en premier, le reste suivra.

Le chinois a beaucoup d’homonymes

Une fois que vous maîtrisez les tons, vous devez encore faire attention aux homonymes.

Les homonymes sont des mots qui se prononcent exactement de la même façon mais ont des sens différents. Par exemple, 杜鹃 (dùjuān) peut être :

  • une fleur : un rhododendron
  • un coucou
  • le nom d’une personne : par exemple, Du Juan, l’un des mannequins les plus célèbres de Chine

À l’oreille, le « du » est le même son avec le même ton. Donc même si vous connaissez bien vos tons, cela peut être un peu délicat.

Quand quelqu’un dit qu’il aime « dujuan », vous ne serez peut-être pas en mesure de savoir ce dont il parle seulement à partir du mot ou d’une seule phrase.

La solution est de faire attention au contexte.

Quand vous rencontrez des homonymes, seul le contexte de la phrase vous aidera à déterminer quel mot la personne utilise.

Il existe un grand nombre de synonymes en chinois

Votre vocabulaire, et plus particulièrement les synonymes, peuvent être une bonne raison pour laquelle vous avez du mal à comprendre le chinois parlé.

Les synonymes sont des mots ou des expressions qui veulent dire exactement la même chose ou presque la même chose qu’un autre mot ou expression dans la même langue.

Par exemple, il y a beaucoup de manières de dire « joyeux » en chinois :

  • 快乐 (kuàilè)
  • 欣喜 (xīnxǐ)
  • 欢乐 (huānlè)
  • 喜悦 (xǐyuè)

Peut-être que vous connaissez certains de ces mots, mais que se passera-t-il si une personne que vous écoutez utilise une variation différente que vous ne comprenez pas ?

Le nombre de synonymes et la fréquence avec laquelle ils sont utilisés signifie que les apprenants doivent mémoriser du vocabulaire additionnel pour éviter d’être bloqués.

Lorsque vous révisez le chinois, prenez le temps d’apprendre à dire les choses de plusieurs façons. Comme ça, même si vous voulez vous exprimer avec des mots familiers, vous pourrez quand même comprendre ce dont les autres personnes parlent si elles utilisent un synonyme.

Il y a beaucoup d’accents différents en chinois

Un autre point très important auquel il faut faire attention avec les différents locuteurs Chinois est leur accent.

Quand vous parlez à une personne Chinoise pour la première fois, savez-vous d’où ils viennent ? Quel est leur milieu ?

Comment comprendre les différents accents chinois ?

Tout comme les Français peuvent différencier les personnes venant du sud ou de l’ouest, les locuteurs Chinois peuvent différencier les personnes en fonction de leur accent et du mélange entre le mandarin et les autres dialectes locaux.

En 1955, le nom du mandarin devint le 普通话 (Pǔtōnghuà), qui signifie « mandarin standard », et la seule langue officielle en Chine.

Pendant les 60 années écoulées, la population a beaucoup augmenté et tout le monde n’a pas pu apprendre la langue.

Aujourd’hui, environ 30% de la population ne peut toujours pas parler le mandarin standard.

En plus, même si c’est la langue officielle, les personnes dans les zones rurales sont toujours habituées à communiquer avec des dialectes locaux.

Il est assez commun d’entendre des locuteurs natifs mélanger le mandarin standard (普通话 Pǔtōnghuà) avec des accents de dialectes, ce qui le rend difficile à comprendre pour les débutants en chinois.

Alors que veut dire tout cela pour votre apprentissage ?

La première étape est simplement d’être conscient des accents et tons avec lesquels les personnes parlent. Exposez-vous à la langue le plus possible et essayez de distinguer les points qui reviennent encore et encore dans le chinois parlé.

Comment améliorer ma compréhension orale en chinois ?

En plus de se concentrer sur les accents et les tons pour résoudre vos problèmes d’écoute, vous aurez sûrement besoin d’incorporer des pratiques plus générales dans votre étude pour faire passer votre écoute du chinois au niveau supérieur.

Voilà quelques astuces pour vous aider.

Fixez-vous toujours des objectifs d’écoute

Les objectifs sont ce qui nous fait avancer dans la vie. C’est pourquoi il est crucial que vous réalisiez l’importance de vous fixer des objectifs et de l’appliquer à votre apprentissage du chinois.

En sachant ce que vous voulez accomplir, vous saurez sur quoi vous devez vous concentrer et comment vous pouvez atteindre vos objectifs.

Commencez avec un petit objectif et récompensez-vous quand vous l’atteignez.

Par exemple, pourquoi ne pas essayer d’écouter un podcast pendant 10 minutes ou avoir une conversation courte avec un natif Chinois tous les jours ?

Si vous avez un niveau plus élevé, vous pouvez choisir un objectif plus difficile à atteindre. Est-ce que vous avez déjà pensé à un jour où vous ne parlez pas français mais uniquement chinois toute la journée ?

En mettant en place des objectifs à court terme, vous remarquerez d’énormes progrès dans votre écoute et votre expression orale en peu de temps.

Ne traduisez pas quand vous faites de la compréhension orale en chinois

Traduire des mots, des phrases ou même de la grammaire vers votre langue maternelle ou une langue qui vous est plus familière est quelque chose de commun quand on apprend le chinois.

Alors, pourquoi devriez-vous éviter ça ?

Les langues que nous parlons affectent notre façon de penser et penser dans une langue étrangère est un objectif important qui vous fera faire un immense pas vers parler couramment.

L’ordre des mots et d’autres éléments importants ne sont pas les mêmes selon les langues et quand vous traduisez vous êtes moins à même de prendre cela en compte.

La traduction vous ralentit aussi. C’est impossible de saisir tout ce que vous entendez si vous traduisez chaque mot dans votre tête en même temps.

Il n’est pas facile de penser dans une autre langue, surtout quand vous ne parlez pas vraiment couramment, mais c’est une compétence qui s’acquiert avec du temps.

Essayez les méthodes suivantes pour devenir plus « automatique » dans votre chinois :

  • Commencer par apprendre quelques réponses rapides pour les questions qu’on vous pose le plus souvent
  • Quand quelqu’un vous pose une question familière utilisez ces réponses rapides
  • Répétez-leur la question et utilisez la même structure de phrase dans votre réponse

Par exemple, si on vous demande « 你住在哪儿?(nǐ zhù zài nǎr) », vous pouvez répondre avec une répétition de la question et une formation de la réponse :

  • « 你住在哪儿?(nǐ zhù zài nǎr) » → Où habites-tu ?
  • « 我住在哪儿?我住在公园旁边。(wǒ zhù zài nǎr? wǒ zhù zài gōngyuán pángbiān) » → Où j’habite ? J’habite à côté du parc.

Avec assez de pratique et un peu de renforcement, de plus en plus de mots et expressions deviendront automatiques. Votre cerveau commencera à comprendre ce que vous entendez sans même y penser.

Apprenez les « mots de remplissage » en chinois

Les mots de remplissage sont des sons ou des mots qui sont employés dans une conversation par l’un des participants pour marquer une pause pour réfléchir sans donner l’impression d’avoir fini de parler.

Les mots de remplissage peuvent non seulement vous faire gagner du temps avant de répondre, mais ils ont également d’autres bénéfices prouvés par plusieurs études.

Une étude suggère que les mots de remplissage peuvent être utilisés comme des marqueurs de personnalité et font paraître les gens plus consciencieux.

Une autre étude a trouvé que les mots de remplissage aident à se rappeler de ce qu’on entend.

Voici quelques mots de remplissage communs en mandarin :

  • 这个 (zhège) → ceci
  • 那个 (nàgè) → cela
  • 怎么说 (zěnme shuō) → comment on dit ?
  • 然后 (ránhòu) → ensuite
  • 而且 (érqiě) → de plus

Essayez d’observer et de vous familiariser avec la façon dont les locuteurs natifs emploient ces mots et cela amènera vos compétences en mandarin au niveau suivant.

Faites de l’écoute active en chinois, pas de l’écoute passive

L’écoute active est le fait de faire un effort conscient pour non seulement entendre les mots que l’autre personne dit, mais aussi essayer de comprendre le message complet.

Pour faire cela, vous devez vraiment prêter attention à l’autre personne.

L’écoute active signifie prêter une grande attention à ce que vous entendez et ne pas être distrait par ce qui se passe autour de vous.

L’écoute passive est quand vous entendez seulement des mots en bruit de fond et que vous ne vous impliquez pas particulièrement dans le processus d’écoute.

Par exemple, si vous avez une télé ou une radio en chinois allumée pendant que vous faites autre chose, vous l’écoutez passivement. Vous entendez tout, mais vous ne traitez ou n’assimilez pas vraiment l’information.

L’écoute active a sans aucun doute un impact plus positif sur l’apprentissage d’une langue que l’écoute passive.

Comment distinguer les mots qu'on entend en mandarin ?

Donc peu importe que vous écoutiez un podcast ou que vous ayez une conversation en face à face, ce qui fait la différence est votre niveau d’attention plutôt que le temps que vous y passez.

Trouvez les bons supports pour vous entraîner à la compréhension orale

Il n’y a pas de ressources « parfaites » pour améliorer votre écoute.

Le choix des supports dépend de votre niveau de compétence et vous devez être honnête sur votre propre niveau.

  • Si vous êtes débutant, vous devez chercher des supports simplifiés où le discours est plus lent et plus clair, et où les sujets sont faciles à comprendre.
  • Si vous avez un niveau intermédiaire, vous pouvez commencer à trouver des ressources orales plus longues et plus intéressantes.
  • Une fois que vous avez un niveau avancé, vous pouvez choisir tout ce que vous voulez. Vous pourrez même suivre des émissions télé et des films.

3 ressources de compréhension orale recommandées en chinois

Avec quelles ressources pouvez-vous pratiquer ?

Voici quelques-unes des ressources de compréhension orale en chinois que je vous recommande si vous souhaitez améliorer votre compréhension du chinois oral.

1. Melnyks

Niveau : débutant et intermédiaire

Ce podcast propose différents épisodes sur des thèmes intéressants et facilement réutilisables au quotidien.

2. RFI

Niveau : intermédiaire

Le site de RFI propose différents podcasts sur les actualités en chinois. Vous pouvez suivre les actualités et apprendre en même temps !

3. LCTS

Vous pouvez également écouter des histoires pour mieux apprendre le chinois.

Continuez à vous entraîner et n’abandonnez pas !

Vous avez maintenant tout pour améliorer votre écoute en chinois.

Souvenez-vous qu’il ne faut pas stresser si vous avez des difficultés à comprendre quelque chose dans une conversation.

Le stress est l’ennemi de l’apprentissage.

Quand vous ne comprenez pas quelque chose ou que vous ne savez pas ce dont les gens sont en train de parler, vous vous direz peut-être que l’apprentissage du mandarin n’est pas vraiment fait pour vous.

Mais c’est seulement une phase de transition.

Persévérez, n’abandonnez pas et appliquez les techniques que j’ai citées dans cet article.

Avec du temps, vous obtiendrez les résultats que vous souhaitez dans votre compréhension orale du chinois.

Que faites-vous pour pratiquer votre écoute en chinois ? Quel aspect de la compréhension orale en mandarin vous pose le plus de problème ? Dites-moi en commentaire !

Si vous voulez que je vous accompagne dans votre apprentissage du chinois pour atteindre un niveau courant d’ici quelques mois, cliquez ici !