Faguoren | 法国人

Tout savoir sur la Chine et le chinois !

Étudier en Chine : les 4 erreurs à ne pas commettre 🚷

Les erreurs à éviter quand on étudie en Chine

大家好!Aujourd’hui je vais vous parler des erreurs à ne pas commettre lorsqu’on part étudier en Chine. On commence tout de suite ! Aujourd’hui j’ai donc décidé de vous parler des 4 erreurs qu’il ne faut surtout pas commettre quand on part étudier en Chine. J’ai pensé que c’est un sujet qui pourrait vous intéresser et qui pourrait vous permettre d’éviter de les faire parce que je sais que beaucoup de personnes font ces erreurs et c’est assez dommage quand on part en Chine de gâcher un petit peu son voyage à cause de ça.

Erreur n°1 : ne pas demander de bourse

La première erreur c’est de ne pas demander de bourse d’étude. Il existe beaucoup de bourses différentes pour partir étudier en Chine, j’en ai d’ailleurs parlé dans une autre vidéo donc n’hésitez pas à aller la voir pour mieux comprendre les bourses qu’on peut demander pour partir étudier en Chine. Mais en tout cas il en existe tellement que vous pouvez très bien aller étudier simplement le chinois, faire une licence, un master, un doctorat : il y a énormément de possibilités donc vous en trouverez forcément une qui correspond à ce que vous voulez faire en Chine. Alors n’hésitez pas à la demander parce que le coût de la vie sur place, même s’il est moins cher qu’en France, peut se révéler quand même assez élevé à cause justement des frais de scolarité, de l’hébergement bien sûr, qui est à payer, le loyer et puis tous les loisirs et les sorties sur place. C’est vrai qu’à la fin ça peut faire une certaine somme à dépenser pour partir étudier en Chine alors que la bourse peut dans certains cas inclure toutes ces dépenses et faire en sorte que vous partiez sans trop vous préoccuper de l’argent et d’avoir peur de trop dépenser une fois sur place.

Erreur n°2 : ne pas pratiquer le chinois avant de partir

La deuxième erreur à ne pas commettre, c’est de ne pas apprendre les bases du chinois, ou si vous n’êtes pas débutant, de ne pas pratiquer avant de partir. Ça c’est une grave erreur parce que quand vous allez vous retrouver en Chine, vous allez déjà vous sentir un peu perdu, c’est un choc culturel assez énorme qu’on se prend quand on arrive en Chine, forcément, parce que c’est une culture qui est très différente, un pays qui est très loin du nôtre, et souvent on arrive dans des villes qui sont gigantesques comme par exemple Shanghai ou Pékin et on se sent tout petit, on se sent un petit peu perdu. Donc si vous n’avez pas appris les bases au moins, ou pratiqué avant de partir, ça va être encore plus difficile de vous lancer, de parler, d’essayer en fait de vraiment pratiquer le chinois alors qu’avant vous n’aviez aucune base et vous n’aviez jamais fait de chinois par exemple. Si vous n’avez pas un niveau débutant, si vous n’avez pas pratiqué, vous aurez beaucoup de mal à franchir cette barrière de la parole. Comme vous le savez, quand on apprend une langue étrangère, on a souvent cette barrière, il est difficile pour nous de la surmonter, de parler, donc c’est super important de pratiquer avant de partir. Essayez de trouver donc un ami chinois avec qui vous pouvez discuter pour vous entraîner. Même si vous n’avez pas un niveau très élevé, vous pouvez lui demander tout simplement de vous aider à consolider vos acquis, tout simplement et vous aider à parler pour, une fois en Chine, pouvoir être capable de discuter avec n’importe quelle personne même si ce sont des conversations qui sont assez simples.

Erreur n°3 : ne rester qu’entre Français

La troisième erreur, c’est de rester entre expatriés une fois qu’on étudie en Chine. Ça c’est une erreur qui est très très commune chez les personnes qui partent étudier en Chine. J’ai souvent vu des Français qui venaient soit de la même école, de la même université ou même simplement des Français qui partaient en Chine qui habitaient tous ensemble donc du coup qui ne faisaient que parler français et qui passaient leur temps ensemble. Donc quand ils sortaient, c’était entre Français, ils allaient à l’université entre Français, forcément quand on suit des cours de chinois, il n’y a pas de Chinois donc on est encore entre Français. Bon ça peut être entre étrangers aussi donc à ce moment-là on pratique l’anglais mais en tout cas on ne pratique pas le chinois. Et ça c’est assez dommage parce que partir à l’autre bout du monde pour rester finalement entre Français ou entre expatriés en tout cas, ça fait qu’on ne progresse pas aussi bien que si on passait du temps avec des Chinois. Et en plus ça ne permet pas d’appréhender correctement la culture chinoise, ça ne permet pas de se faire des amis chinois, de vraiment essayer de les comprendre, de découvrir les personnes, la culture. Donc c’est très très très dommage de rester vraiment entre Français et je sais que beaucoup beaucoup de personnes qui partent en Chine font ça et pour moi j’ai toujours trouvé ça très très dommage et j’ai toujours essayé d’éviter les Français quand j’étais en Chine parce que j’ai voulu me concentrer vraiment sur mon chinois et j’ai voulu passer le plus de temps possible en fait avec des Chinois. J’ai voulu, voilà, faire des études qui me permettaient de n’être qu’avec des Chinois et pas seulement avec des expatriés. Après je ne vous dis pas de fuir les expatriés et de ne pas leur adresser la parole, pas du tout, mais essayez de passer une majorité du temps avec des Chinois. Ça va vous permettre d’avoir un bien meilleur niveau en chinois donc je vous conseille vraiment de faire ça.

Erreur n°4 : rester dans sa zone de confort

La quatrième erreur à ne pas commettre, c’est de ne pas sortir de sa zone de confort. Je m’explique : si vous partez en Chine et puis que vous n’allez jamais, je ne sais pas, à la rencontre de n’importe qui, les commerçants ou de je ne sais pas, les serveurs dans les restaurants, que vous ne leur parlez jamais ou que dès la première difficulté vous passez à l’anglais pour essayer de vous faire comprendre, vous n’allez jamais arriver à progresser. Le but c’est vraiment de sortir de sa zone de confort même si on a l’impression qu’on n’a pas un bon niveau de chinois, c’est seulement comme ça qu’on va arriver à progresser. Donc sortir de sa zone de confort, qu’est-ce que ça veut dire ? Ça veut dire aller à la rencontre de personnes, parler le plus possible, vraiment à n’importe qui. Moi c’est ce que j’ai fait quand j’étais en Chine et c’est quelque chose qui m’a beaucoup aidée, non seulement à débloquer ce problème de parole, mais aussi à progresser parce que quand on parle, on est obligé d’essayer de trouver les mots ou au moins de trouver une façon d’expliquer ce qu’on veut dire et ça, ça nous permet donc de mieux réfléchir, de mieux utiliser les mots qu’on connaît déjà, de tenter de s’exprimer à tout prix. Et ça c’est ce qui va nous permettre vraiment de progresser donc sortir de sa zone de confort, allez n’importe où, parlez à n’importe qui, peu importe. Les Chinois seront très contents, vous verrez, qu’un étranger leur parle en chinois. Et puis, s’ils ne comprennent pas, vous pouvez toujours vous reprendre, ce n’est vraiment pas un problème. Il existe plein de petits magasins où vous pouvez très bien discuter avec un Chinois, il sera très content et vous ça vous permettra vraiment de sortir de votre zone de confort. Donc s’il vous plaît, évitez à tout prix de parler anglais avec les Chinois. En plus, vous vous rendrez très rapidement compte que parfois c’est beaucoup plus difficile de les comprendre quand ils parlent anglais que quand ils parlent chinois donc évitez à tout prix de changer de langue parce que vous avez rencontré une difficulté. Essayez de parler chinois le plus possible, quoi que vous fassiez en fait. Je ne sais pas, moi par exemple, j’allais faire mes courses chez le primeur du coin et je lui parlais de ma journée, de ma vie, de n’importe quoi en fait, ce que j’avais appris le jour-même et peu importe qu’il s’en foute, il vous répondra dans tous les cas et puis vous vous pouvez pratiquer, utiliser les mots que vous connaissez, que vous avez appris et ça, c’est le plus important.

Conclusion

Donc les 4 erreurs à ne pas commettre quand on part étudier en Chine c’est de ne pas demander une bourse, de ne pas apprendre les bases du chinois ou pratiquer avant de partir, de rester entre Français ou entre expatriés une fois sur place et enfin, de ne jamais sortir de sa zone de confort. J’espère que cela vous aidera à surmonter vos peurs et à sortir justement de votre zone de confort une fois que vous serez parti étudier en Chine. J’espère que cet article vous a plu dans son ensemble, si c’est le cas, n’hésitez pas à mettre un like, partagez-le, dites-moi en commentaire si vous avez fait l’une de ses erreurs ou si ça va vous aider dans le futur si vous comptez partir étudier en Chine.